Possession, tome 1

Possession

Titre : Possession, tome 1
Auteur : Elana Johnson
Éditions : Michel Lafon (poche)
Pages : 391

* Résumé :

Dans le monde de Violette, personne n’imagine transgresser les règles des Penseurs. Eux seuls décident des lois et ont le pouvoir d’influencer les esprits. Mais Violette refuse de se soumettre. Alors qu’un soir de couvre-feu elle rend secrètement visite à Zenn, celui qu’elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison. Là-bas, elle fait la connaissance de Jag, un membre actif des Rebelles. Elle va vite comprendre que ce jeune homme aussi mystérieux qu’irrésistible peut la conduire vers de nouveaux horizons affranchis de l’emprise des Penseurs. Mais elle découvre également le prix de la liberté. Violette saura t-elle affronter la vérité sur les siens ?

* Mon avis :

Si j’ai acheté ce livre, c’est principalement pour sa couverture que je trouve superbe par sa simplicité. Je n’ai jamais entendu parler de ce livre et le résumé de la quatrième de couverture ne permet pas forcément d’en savoir un peu plus sur ce livre :

Vous devez vous soumettre. Les Penseurs pensent pour vous. Édictent vos lois. Choisissent vos amours. Punissent vos crimes. Aucune transgression ne sera tolérée.

En temps normal je commence par faire un petit condensé de l’intrigue et donner mon avis mais je ne sais pas quoi dire sur l’intrigue. Je vais essayer.. Ce livre présente Violette, une adolescente qui vit dans un monde dominé par la Tech. Vi a une âme rebelle donc elle transgresse souvent les règles établies et se retrouve dans le Secteur A (une sorte de prison) où elle partage une cellule avec Jag. Vous avez compris ? Non, moi non plus. L’univers de ce livre tourne autour d’une technologie hautement avancée où tout le monde est hautement surveillé. On retrouve différentes « communautés » dont les Gris, les Loyaux et les Penseurs. Au fil des pages, j’ai eu l’impression de ne pas avancer dans l’histoire, tout reste statique. Dès qu’il se passe quelque chose hop on retourne de suite à la case départ.

Je n’ai pas été particulièrement attachée aux personnages. Violette est intéressante dans le sens où elle suit la lignée des héroïnes des dystopies que nous connaissons tous. Elle est rebelle, intelligente et douée. Malgré toutes les qualités que nous pouvons lui trouver je n’ai pas accroché à son personnage, certainement à cause de sa naïveté (?) ou stupidité (?). J’ai été agacée par le fait que Vi aime Zenn puis elle ne l’aime plus et aime Jag qu’elle ne va plus aimer car finalement elle aime encore Zenn mais Jag est là et…blablabla. Clairement Vi est indécise mais de là à être comme ça.. Le seul personnage que j’ai beaucoup aimé est Jag. Il est difficile de savoir quand il dit la vérité ou non. Son passé est tout aussi intéressant que mystérieux. Pour continuer du côté du mystère, le personnage de Thane est l’un des plus intéressants et qui est certainement plus exploité dans la suite (du moins, je l’espère).

Ce que je reproche principalement à ce livre est l’incompréhension de l’intrigue. J’ai trouvé que tout était confus, bien trop confus et trop rapide. Il manque sérieusement des explications ou des détails plus approfondis pour comprendre et bien suivre l’histoire, et ce, dès le début. Dans de nombreux livres nous plongeons directement dans l’histoire mais par la suite les explications viennent. Ici, j’ai eu beaucoup de mal à visualiser le comment du pourquoi de l’intrigue. Je ne sais pas si cela vient uniquement de moi, peut-être ai-je loupé certains éléments, mais je n’ai pas tout compris à l’intrigue. J’ai été quelque peu surprise à deux reprises par deux petites révélations qui, encore une fois, n’ont pas été développées.

En outre, l’histoire pourrait être intéressante, mais elle est bien trop confuse pour moi. Je pense que ce qui sauve le livre sont les personnages de Jag et de Thane, ainsi que la couverture (même s’il ça n’apporte rien à l’histoire). Même si je ne vous conseille par ce livre, je compte (one day maybe) lire la suite pour essayer de comprendre un minimum.

* Ma note : (plus j’avançais dans l’écriture de ma chronique, plus j’ai baissé la note….)
5.5/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « Possession, tome 1 »

  1. Ping : Bilan Juin 2015 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s