Vers l’ouest

Vers l'ouest

Titre : Vers l’ouest
Auteur : Xavier Jaillard
Éditons : Scrineo
Pages : 249

* Résumé de la quatrième de couverture :

De nos jours, David Berg, comédien parisien, hérite de son vieil oncle Djydek une maison dans les Orcades, au nord de l’Écosse. Fraîchement débarqué sur l’île, il tombe amoureux du lieu, entre autres… Mais l’insolite comportement des autochtones cache un mystère… Pourquoi Djydek a-t-il quitté son Brésil pour venir mourir ici ?

Quelque part au milieu des brumes de Scapa Flow, cette histoire renvoie à une autre histoire, enfouie, oubliée, une histoire qui a commencé à Varsovie…

* Mon avis :

Je tiens à remercier Livraddict ainsi que les éditions Scrineo pour ce partenariat. J’avais craqué pour la couverture qui est à couper le souffle, mais aussi pour la quatrième de couverture qui attisait ma curiosité.

L’histoire commence avec David Berg qui se trouve en Écosse pour se rendre dans la maison de son oncle Djydek qui est décédé. Il se rend d’abord chez le notaire, puis se retrouve dans un taxi pour enfin arriver devant la mystérieuse demeure : « Looking West ». Nous arrivons au deuxième chapitre et l’histoire change pour laisser place à un autre personnage, à une autre époque, à un autre contexte : Jaroslaw, jeune juif essayant de fuir pendant la Seconde Guerre Mondiale. Tout au long du livre la grande question est : quel est le lien entre ces deux histoires ?

David est un comédien parisien, jeune et plein de vie qui persiste à essayer de comprendre, de chercher la raison de la venue de son oncle en Écosse. Quant à Jaroslaw, il n’a que dix-sept ans et essaye de fuir la guerre, de survivre malgré tout. Ces deux personnages principaux sont absolument géniaux, ils sont différents notamment parce qu’il s’agit d’époques différentes, mais il y a ce petit quelque chose qui les rapproche indéniablement. Les autres personnages ont également une importance mais j’ai trouvé qu’ils étaient moins intéressants dans le contexte de l’intrigue que les personnages principaux.

L’intrigue… Il fallait y penser à mêler ces deux histoires. Outre le fait d’attendre d’avoir la réponse à la question du lien entre ces deux histoires, il y a cette envie d’avoir la réponse au mystère qui entoure Djydek : pourquoi est-il venu sur cette île ? On veut également savoir si Jaroslaw va réussir à s’en sortir. Grâce à sa plume pleine d’humanité, l’auteur fait en sorte que l’on comprenne à la toute fin et que tout s’éclaire lorsque l’on referme le livre. Si je devais reprocher un petit quelque chose à ce livre ça serait cette fin justement. Je m’attendais à autre chose, à un rapprochement un peu plus évident.

Ce livre a surtout un enjeu mémoriel aussi bien pour l’histoire de Djydek vis-à-vis de son neveu mais surtout pour la Seconde Guerre Mondiale et j’ai vraiment apprécié ce point. Il y a un autre point qui m’a littéralement chamboulée tout au long du livre : les descriptions. La narration est assez importante et intéressante, mais lorsque l’auteur fait une description, je pense notamment à celle de la maison de Djydek, c’est tout simplement impressionnant. Je pense que l’auteur doit mettre un petit quelque chose de magique dedans pour qu’elles soient si belles.

Ce livre est un apaisement, un petit bijou brut d’une certaine fraîcheur. Je ne connaissais pas Xavier Jaillard, mais j’ai découvert une plume divine. Je vous conseille ce livre qui j’espère fera perdurer encore longtemps l’histoire de David et de Jaroslaw qui paraissent plus humains que fictifs.

* Ma note :
8.5/10

Publicités

8 réflexions au sujet de « Vers l’ouest »

  1. Coccinelle Deslivres

    Je suis bien d’accord avec toi la couverture est magnifique *-*
    J’aime beaucoup les histoires pendant la guerre, et les « histoires parallèles » me plaisent généralement pas mal donc pourquoi pas, merci pour la découverte 🙂
    Ça me fait un peu penser à « Sacrifice à la lune »: il y a des personnages différents dans des époques différentes aussi et on découvre leur lien qu’à la fin (par contre je n’avais pas trop aimé ^^).

    Répondre
  2. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #18 | justinsunrise

  3. Ping : Bilan Mars 2015 | justinsunrise

  4. Ping : Book Haul Mars 2015 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s