Les Cœurs autonomes

couv59407229.jpg

Titre : Les Cœurs autonomes

Auteur : David Foenkinos

Éditions : Le Livre de Poche

Pages : 126

 

  • Quatrième de couverture : 

Histoire d’un amour hors du commun, évocation de la jeunesse révoltée, ce roman est librement inspiré de l’histoire de deux jeunes amants meurtriers. Un « fait divers » qui, en octobre 1994, bouleversa la France.

 

  • Mon avis : 

Une histoire peu commune signée Foenkinos. Je ne pensais pas pouvoir redécouvrir cet auteur que j’apprécie tant, mais le récit des Cœurs autonomes est si particulier qu’il révèle une autre facette de l’auteur. 

Chose étonnante de la part de l’écrivain, il s’inspire d’un fait divers, celui de l’affaire Rey-Maupin qui toucha la France en 1994, pour écrire ou plutôt réécrire cette histoire. Il s’agit de deux jeunes révolutionnaires, deux amants maudits qui sont les auteurs d’une fusillade en région parisienne.

« Elle était une ombre avec le sourire. Une ombre attendant sa lumière, et bientôt elle la trouverait dans un soulagement extatique. La puissance d’une histoire d’amour est toujours proportionnelle au vide qui l’a précédée. »

David Foenkinos relate donc les faits : la rencontre, le plan et la fusillade. Mais c’est d’une façon quelque peu atypique qu’il les narre puisque le point de vue est extérieur. Le narrateur n’est pas l’un des amants mais un ami, une connaissance du couple. C’est une histoire dramatique aux accents poétiques. L’amour et la haine sont mis en avant puisqu’ils ont fait de leur vie un véritable enfer.

Tout va trop vite pour s’attacher aux personnages que ça soit ceux des deux amants ou celui du narrateur. Cependant, les divers sentiments qu’ils éprouvent sont si bien décrits, que même face à l’horreur, le lecteur ne peut qu’éprouver de la compassion à l’égard des meurtriers.

« Le mode d’emploi de la vie sans lui, elle ne le connaît pas. »

À travers le drame,  David Foenkinos peint quelque chose de beau empreint de douceur malgré la violence du fait divers. Ce roman est l’un des premiers de l’auteur, mais le charme de sa plume est bien présent.

Tout à fait différent des autres romans de l’auteur, Les Cœurs autonomes est une agréable surprise, aussi dure soit-elle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s