Le Parfum

couv44563398-2.jpg

Titre : Le Parfum

Auteur : Patrick Süskind

Éditions : Le Livre de Poche

Pages : 280

 

  • Résumé de la quatrième de couverture : 

Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s’appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n’aurait pas survécu. 

Mais Grenouille n’avait besoin que d’un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n’avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille avait un don, ou plutôt un nez unique au monde, et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l’univers, car « qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le cœur des hommes ».

 

  • Mon avis :

Lu il y a quelques années, ce livre n’a cessé de me hanter jusqu’à ce que je me replonge dans une nouvelle lecture. Quelque chose d’unique se dégage de ce livre et ce n’est pas uniquement olfactif. 

Le destin de Jean-Baptiste Grenouille semble être tracé bien avant sa naissance. De son enfance à l’âge adulte, la vie semble être contre lui. Tous les malheurs humains possibles lui arrivent. Malgré son aspect monstrueux, Grenouille est doté d’un don unique : un odorat hors du commun. Aucune odeur ne peut lui résister.

« Cent mille parfums paraissaient sans valeur comparés à celui-là. Ce parfum unique était le principe supérieur sur le modèle duquel devaient s’ordonner tous les autres. Il était la beauté pure. »

C’est l’histoire d’un meurtrier qui pourtant n’a rien d’un meurtrier. Certes la vie de Grenouille ne fut pas simple, mais son don est pour lui un moyen de réaliser des choses incroyables. Toutefois, ce don est la source de son malheur ou de son absence de bonheur. Le fait est que Grenouille connaît toutes les odeurs qui existent sur terre, aucune n’échappe à son odorat. Pourtant cela ne lui est pas suffisant : Grenouille veut créer le parfum ultime, la senteur la plus parfaite.

Jean-Baptiste Grenouille est un personnage de roman unique en son genre et absolument incroyable. Je l’ai trouvé encore plus fascinant qu’à ma première lecture. Il est loin d’être parfait puisqu’il incarne le mal, mais il est si exceptionnel qu’on pourrait lui pardonner ses crimes. Son don le rend absolument singulier, mais c’est surtout sa vision du monde et des hommes qui fait de lui un personnage grandiose et si complexe.

« Ce qu’il désirait, c’était l’odeur de certains êtres humains : à savoir de ces êtres rarissimes qui inspirent l’amour. C’étaient eux ses victimes. »

Outre le protagoniste, si j’apprécie autant cette œuvre c’est pour la plume de son auteur. À l’image de Grenouille, Süskind doit avoir un don pour l’écriture puisqu’il arrive à transmettre à travers les mots de nombreuses sensations, la plupart étant olfactives. Les descriptions sont d’une beauté irréelle, comme l’est ce roman.

Le Parfum est une œuvre comme on en trouve peu. Elle est de celles qui marquent, qui laissent une empreinte à son lecteur. Je sors de cette seconde lecture encore plus troublée qu’à la première. L’histoire de ce meurtrier devrait être connue de tous.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Parfum »

  1. EdenDesMots

    C est un de mes romans préférés. Grenouille incarne selon moi le personnage romanesque par excellence. Loin d’être manichéen, il est ambigu, tout en nuances. De nombreuses scènes sont dérangeantes, à la limite du soutenable mais le roman laisse une impression vive et marquante. Le monde des sens nous ezt ouvert et nous transporte grâce a la plume imagée de Suskind. Le roman d une obsession qui devient lui même obsédant!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s