Le Cirque des rêves

Le cirque des rêves.jpg

Titre : Le Cirque des rêves

Auteur : Erin Morgenstern

Éditions : Pocket

Pages : 559

 

* Résumé de la quatrième de couverture :

Il est arrivé comme par enchantement, dressant sous le ciel étoilé ses chapiteaux noir et blanc : Le Cirque des rêves.

Approchez, Mesdames et Messieurs, petits et grands, entrez ! Ici se déroule plus que tours et acrobaties. Sous vos yeux ébahis, la véritable magie est à l’œuvre : deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Voués à se mesurer dans le plus prodigieux des défis, ils sont adversaires. Mais entre eux, une magie plus grande opère, celle de l’amour.

Une passion ensorcelante qui pourrait leur être fatale…

 

* Mon avis :

Je n’osais me plonger dans l’aventure du Cirque des rêves, car je savais pertinemment qu’elle aurait des répercussions sur moi. C’est tout un univers, nouveau, magique et unique qui se trouve au cœur de ce livre.

Imaginez : un cirque ambulant tout de noir et blanc, qui n’ouvre ses portes qu’à la tombée de la nuit. Un cirque contrôlé par la magie de deux êtres qui sont liés depuis toujours, mais qui doivent s’affronter dans un duel mystérieux.

« Les gens voient ce qu’ils ont envie de voir. Et la plupart du temps, ils voient ce qu’on leur dit de voir. »

La première chose qui m’a fascinée au cours de ma lecture est l’univers qui s’en dégage. Tout est maîtrisé à merveille, rien n’est laissé de côté, chaque détail à son importance. L’idée d’un cirque bicolore est avant tout une idée de génie, qui est amplifiée par sa description. Vient alors l’aspect magique de l’histoire : le cirque en lui-même qui n’est qu’un cadre, une sorte de grand échiquier, dans lequel s’affrontent indirectement Celia et Marco grâce à toutes sortes de charmes et d’illusions.

Je suis incapable de dire qui, de Celia ou de Marco, est le plus impressionnant. Ils ont tous les deux des capacités hors du commun tout en ayant chacun sa particularité. J’ai beaucoup apprécié ces deux personnages qui sont relativement poétiques, tout comme les autres. Malgré l’ampleur du duel, ils ont tous une place importante et bien précise qui renforce la cohésion entre Celia, Marco et le cirque. Cependant, je crois que toute la magie de ce livre est rassemblée dans le personnage de Friedrick Thiessen qui est tout simplement fabuleux.

« Les histoires les plus vraies se sont forgées au fil du temps et de l’habitude. »

Ce roman est aussi beau que touchant. L’auteure a créé un univers qui est à la fois poétique et mélancolique. Si ce livre m’a autant perturbée, dans le bon sens du terme, c’est parce qu’il m’a fait penser à un étrange mélange entre l’univers de Tim Burton, la mélodie de Nightwish et les images d’Imaginaerum. La plume de l’auteure ne peut donc qu’être elle-même magique. Sa simplicité est belle comme chacun des mots présents.

C’est une invitation dans un imaginaire sans limite où la vraie magie réside dans l’interprétation du lecteur. C’est un voyage inoubliable et hors du temps. Si ce n’est pas déjà fait, lisez ce livre.

* Ma note :

9/10

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le Cirque des rêves »

  1. Ping : Bilan + Book Haul estival 2016 | justinsunrise

  2. Ping : Bilan annuel 2016 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s