Désolée, je suis attendue

Désolée je suis attendue

Titre : Désolée, je suis attendue

Auteur : Agnès Martin-Lugand

Éditions : Michel Lafon

Pages : 376

 

* Résumé de la quatrième de couverture :

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d’affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l’adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu’on lui adresses, elle a simplement l’impression d’avoir fait un autre choix, animée d’une volonté farouche de réussir.

Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

 

* Mon avis :

Ce n’est plus un secret, les romans d’Agnès Martin-Lugand sont des odes à la vie et aux diverses formes de bonheur. Désolée, je suis attendue n’échappe pas à la règle, si ce n’est qu’il est peut-être le roman le plus fort et le plus travaillé de l’auteure.

Yaël est une jeune femme qui n’a qu’un seul but dans la vie : son travail. Sa réussite professionnelle est de loin ce qui l’importe le plus, au point de délaisser sa vie privée, sa famille et ses amis. Dans ce semblant de bonheur, Yaël ne se rend pas compte du mal qu’elle fait autour d’elle, notamment à ses proches qui vont tout faire pour l’aider à vivre de nouveau, à être celle qu’elle était avant.

Il n’est pas évident, en débutant ce livre, de voir ce qui ne va pas chez Yaël, parce qu’elle semble être une femme comblée dans sa vie. Mais il apparaît bien vite qu’en réalité, Yaël est vide en elle et que la morosité de son quotidien a fait d’elle un être marginal, jusqu’à ce que son passé surgisse brutalement et l’entraine dans les méandres de ce qu’elle voulait oublier. La prise de conscience de Yaël est inévitable pour le lecteur mais n’est pas encore acquise pour elle. C’est l’amitié d’une bande d’amis qui, malgré leurs défauts, va sortir Yaël de son mal-être. Dans ce nouveau roman, l’auteure glisse ce qu’elle maitrise le mieux : l’approche du bonheur. L’intrigue est vraie, puissante dans la forme qu’elle prend. Rien n’est acquis jusqu’à la toute dernière page.

Au fil des ans, Yaël s’est forgée une carapace impénétrable qui a laissé place à une profonde et nocive solitude. Elle est devenue la femme forte et indépendante qu’elle voulait être, frôlant l’excellence dans le milieu qu’elle a tant convoité. Bien que ce personnage est d’apparence froid et vidé de toutes émotions, je l’ai beaucoup apprécié parce qu’il a suffit d’une petite fissure pour que son humanité ressorte, avec tout de même quelques difficultés. Les autres personnages sont représentatifs de tous les stéréotypes d’une bande d’amis : le comique, la fragile, le sérieux, etcétéra… Néanmoins, ils apportent tous leur touche personnelle pour aider Yaël et pour retrouver ce qui semble perdu en elle et entre eux.

Je crois que la beauté de ce roman vient d’un tout. C’est l’union entre les six amis qui forge ce tout. Agnès Martin-Lugand, par le biais de sa plume d’une simplicité égale à de la finesse la plus poussée, ne peint pas une amitié basique, mais plutôt ce que je crois être une forme de vraie amitié, celle qui va au-delà du temps, des erreurs et de ce que l’on est vraiment. Elle décrit quelque chose de très fort qui touche en plein cœur parce qu’une part de ce que les personnages de cette auteure vivent, on l’a tous vécu, plus ou moins, au moins une fois.

Encore un livre bouleversant et apaisant d’Agnès Martin-Lugand, à croire qu’elle est faite pour faire le bien. Ce roman est certainement le plus réussi de l’auteure pour les thèmes qu’il traite, les valeurs qu’il met en avant et cette éternelle bouffée de bonheur qui s’en dégage.

 

* Ma note :

9/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Désolée, je suis attendue »

  1. Ping : Bilan + Book Haul Juin 2016 | justinsunrise

  2. Ping : Bilan annuel 2016 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s