Le dernier battement de coeur

Le dernier battement de coeur

Titre : Le dernier battement de cœur

Auteur : Simona Sparaco

Éditions : Michel Lafon

Pages : 254

 

* Résumé de la quatrième de couverture :

Luce et Pietro attendent avec impatience la dernière échographie de leur bébé. Le petit Lorenzo est au cœur de leurs préoccupations et de leur bonheur de devenir bientôt parents. Mais lorsque le médecin prend les premières mesures, l’inquiétude peut se lire sur son visage. « Il est trop petit. » A l’annonce de ce diagnostic commence une brutale descente aux enfers pour le couple, confronté à l’impensable.

 

* Mon avis :

Il n’est pas dans mes habitudes de lire des romans portant sur la maternité. C’est en lisant le résumé que j’ai décidé de changer mes habitudes parce que j’ai été interpellée par l’anomalie du bébé et le côté dramatique qui semblait naître. Cependant, je ne pensais pas qu’il allait être aussi bouleversant.

Luce et Pietro n’arrivent pas à avoir un enfant, mais après une ultime tentative, Luce tombe enceinte. Le bonheur est immédiat et paraît indestructible jusqu’à la dernière échographie qui annonce le problème de croissance du bébé pouvant causer sa mort ou des difficultés pour sa possible vie future.

« Toute ma vie, j’ai continué à avoir l’impression d’être oubliée. C’est devenu ma façon d’être au monde. Depuis lors, je suis celle qui reste en retrait, qui se perd, qui n’arrive pas à finir ses études, à garder un amoureux, à trouver un travail décent, à se marier. A faire un enfant. »

En réalité, je ne pensais pas que ce roman baignerait autant dans la tristesse et la détresse. Suite à l’annonce du diagnostic, Luce est totalement détruite alors que la peine de Pietro se ressent moins, est moins présente. Outre la profonde tristesse, ce roman reste rempli d’amour notamment avec l’amour d’une mère pour un enfant qu’elle ne verra jamais, l’amour d’un homme pour sa compagne, qui fait tout pour l’aider à aller de l’avant. Ce livre est une réelle montagne russe puisque le début est long à se mettre en place, puis la première partie est incroyable et laisse place à une seconde partie quelque peu lassante pour finir sur une fin assurément belle et méritée, malgré tout.

Je n’ai guère éprouvé de sympathie à l’égard de Luce, bien que j’ai imaginé la souffrance qu’elle a dû endurer. Elle s’est tellement renfermée sur elle-même, qu’elle a inconsciemment exclu de sa vie toutes les personnes susceptibles de l’aider. Pietro est plus terre-à-terre et j’ai trouvé qu’il était la source de l’espoir présent dans ce livre. Il est la lumière dont parle Luce et qui, pour elle, a disparu alors qu’elle ne fait juste pas attention à celle-ci.

« Nous sommes tous en permanence à la recherche d’un remède. Un soin qui nous transporte, qui nous efface même, du moment qu’il nous sauve. Qui nous fasse revenir en arrière ou qui nous pousse vers l’avant. Même après avoir vaincu l’incurable, nous revenons tous, un jour ou l’autre, en quête d’un remède. »

Outre le sentiment de perte et de vide intense, je pense que l’auteure a voulu garder, derrière toute cette représentation de la souffrance, la lueur d’espoir qui ne quitte jamais réellement l’être humain. L’histoire est sincèrement perturbante et choquante, mais elle reste belle. Le plus étonnant est que l’émotion présente dans ce livre n’est pas là pour que des litres d’eau coulent sur les joues du lecteur, mais plutôt pour faire ressentir un sentiment de puissance lié au simple fait de vivre et de se sentir vivant.

C’est surtout un sentiment d’apaisement que j’ai ressenti une fois cette lecture terminée et c’est certainement pour cela que je la conseille.

 

* Ma note :

7.5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le dernier battement de coeur »

  1. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #60 | justinsunrise

  2. Ping : Bilan + Book Haul Juin 2016 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s