Yzé et le palimpseste

Yzé et le palimpses

Titre : Yzé et le palimpseste

Auteur : Florent Marotta

Éditions : Taurnada

Pages : 408

 

* Résumé :

Ambre Delage est une lycéenne lambda. Orpheline de père et de mère, elle vit chez sa tante Lucy qui l’élève depuis sa naissance. Un soir, un événement dépassant l’entendement va brusquement la jeter dans un tourbillon de révélations qu’elle était loin d’imaginer. Dès lors, pour la jeune fille tout bascule. Il faut fuir. Fuir sa vie tranquille, fuir son identité. Mais qui est-elle vraiment ?

* Mon avis :

Je remercie les éditions Taurnada pour leur confiance et pour l’envoi de ce partenariat. A première vue, la couverture du livre n’est pas une couverture devant laquelle je me serais retournée. Pourtant, une fois que l’on entre dans l’univers unique d’Yzé et du monde des Wicce, il est difficile d’en sortir.

Ambre Delage est une adolescente presque comme les autres, puisqu’elle est orpheline et vit chez sa tante, jusqu’au jour où tout change brusquement suite à la découverte d’une partie de sa véritable nature : Ambre, de son vrai nom Yzé, est une Wicce. Sa vie va alors prendre un autre tournant et son but premier sera de découvrir qui elle est réellement.

En commençant ma lecture, j’ai eu beaucoup de mal à me plonger pleinement dans ce livre, à cause du début de l’histoire qui est vraiment lent et qui prend du temps à se mettre en place. Bien que la révélation sur l’identité d’Ambre soit relativement rapide, les éléments s’enchaînent selon une certaine lenteur. Il y a également l’accumulation d’un vocabulaire propre à l’univers magique qu’il faut assimiler assez vite pour mieux comprendre ce qu’on lit, en même temps que l’arrivée de nombreux personnages aux prénoms hors du commun, parfois difficile à retenir. Cependant, après une bonne centaine de pages, je me suis accrochée et j’ai été plus à l’aise avec l’intrigue. Les romans portant sur la magie se font moins nombreux, ça a donc été un réel plaisir de se trouver dans un univers magique comme celui-ci qui est, non seulement bien exploité, mais qui en plus convoque les quatre éléments.

« La magie a toujours existé. De grands hommes en ont fait usage à travers les siècles avec plus ou moins de succès et de gloire. »

Les personnages sont bien trop nombreux pour tous les évoquer, néanmoins, j’ai beaucoup aimé le trio composé d’Yzé, d’Isobel et d’Isaac. Même si on les fréquente tout au long du roman, ils restent tous les trois un mystère car on n’a pas beaucoup d’éléments les concernant en dehors des informations dites de base et, pour une fois, j’ai trouvé cela appréciable. Astur est l’un des personnages qui se détache le plus des autres, certainement pour la sagesse qui émane de lui. Mais ceux qui m’ont le plus intéressée sont les membres de la famille Tugenstein. Peut-être est-ce le repli forcé par rapport aux autres Wice qui fait cela, mais je les ai trouvé, outre le fait qu’ils soient trop peu évoqués, absolument incroyables.

Du même auteur j’ai lu Le Visage de Satan que j’avais beaucoup apprécié, j’étais donc ravie de retrouver la plume de Florent Marotta dans un autre univers, celui de la fantasy. Une nouvelle fois, on sent que l’auteur sait de quoi il parle. Il décrit de façon simple mais précise les choses en les expliquant clairement, mais tout en gardant une part de mystère dans ce qu’il énonce. Il est assez facile de se lier aux personnages qui sont, malgré leurs pouvoirs, tous très communs. De plus, le fait qu’ils soient si nombreux permet la création d’une certaine distance qui empêche un trop fort attachement à leur égard, ce qui est plutôt positif quand on se rend compte qu’ils risquent de disparaitre à tout moment.

Même si le début fut difficile, ce premier tome des aventures d’Yzé, dans ce monde inhabituel où la quête de la vérité est une nécessité, est prometteur pour la suite !

 

* Ma note :

8/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « Yzé et le palimpseste »

  1. ideesalire

    Je suis en train de lire ce roman, et c’est vrai que j’ai énormément de mal à rentrer dedans ! J’espère que ça va s’arranger par la suite… 😦

    Répondre
  2. Ping : Bilan + Book Haul Mai 2016 | justinsunrise

  3. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #59 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s