Orages

Orages

Titre : Orages
Auteur : Estelle Tharreau
Éditions : Taurnada
Pages : 268

* Résumé de la quatrième de couverture :

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

* Mon avis :

Nouveau partenariat avec les éditions Taurnada que je remercie. J’avais repéré ce livre d’abord pour le titre qui reste assez mystérieux, puis pour le résumé qui est accrocheur. J’attendais donc beaucoup de cette lecture.

Béatrice s’installe à Sauveur avec sa fille Célia, pour prendre la place de l’ancienne comptable décédée brutalement. A peine sont-elles arrivées que tout semble trop beau voire quasiment parfait. Cependant, elles vont vite déchanter en tombant sur le mystère qui semble toucher Sauveur et ses habitants.

Avant d’évoquer l’intrigue, je tiens à parler du découpage du livre en parties qui est vraiment judicieux. Ces parties fonctionnent comme une ascension, tout comme les titres de ces parties qui sont en parfait accord avec l’intrigue, ce qui n’est pas toujours le cas dans certains livres. L’intrigue proposée ici touche avant tout le village et n’est pas uniquement centrée sur un personnage précis, surtout qu’il faut savoir que dans ce thriller, tous les personnages sont suspects. Il est vraiment intéressant de voir l’envers du décor d’un village qui est d’apparence paisible. Deux intrigues sont liées: celle du présent avec Béatrice et celle du passé avec le journal de Martha. Cet aspect est certainement l’élément le plus intéressant du roman, puisque l’insertion d’un journal au cœur même de l’intrigue permet de varier la lecture mais aussi de la rendre plus agréable.

Je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages bien qu’on ait des informations précises sur la plupart. Béatrice est l’héroïne type avec un sang-froid impressionnant qui se retrouve chez sa fille. Néanmoins, j’ai plus été intriguée par les personnages de Jouliant et Flairelle qui sont deux ennemis jurés depuis des années et qui suivent une sorte de tradition qui veut que ces deux familles se détestent. La liste des personnages est certes longue, mais ils ont tous un rôle unique et utile à l’histoire.

Pour un premier roman, Estelle Tharreau s’en sort plutôt bien (pour ne pas dire très bien), avec une intrigue solide, des personnages construits et une écriture fluide qui fait que ce livre se lit relativement vite. Ma seule petite déception concerne l’épilogue. Je m’attendais à en savoir plus, surtout après une fin mouvementée comme celle-ci. J’aurais souhaité un « après » des personnages. Cependant, cela n’a pas gâché ma lecture pour autant.

Une lecture que je vous recommande si vous appréciez les thrillers mêlant présent et passé. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié cette lecture assez divertissante et addictive.

* Ma note :
8/10

Publicités

7 réflexions au sujet de « Orages »

  1. LKA

    Un roman très prenant. J’ai aimé faire un bout de chemin avec cette mère célibataire. J’ai aimé l’épilogue qui laisse vivre les personnages dans notre imagination.

    Répondre
  2. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #52 | justinsunrise

  3. Ping : Bilan Mars 2016 | justinsunrise

  4. Ping : L’Impasse | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s