Les Enfants de Peakwood

Les enfants de peakwood

Titre : Les Enfants de Peakwood
Auteur : Rob Marty
Éditions : Scrineo
Pages : 383

* Résumé de la quatrième de couverture :

Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D’où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ?
Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler…

* Mon avis :

Avant de donner mon avis sur ce livre je tiens à remercier les éditions Scrineo et Livraddict pour ce partenariat à la hauteur de mes espérances. En lisant la quatrième de couverture, je me suis tout de suite dit qu’il était évident que ce livre allait me plaire.

Le livre débute avec un prologue relatant l’accident du car scolaire de Peakwood dix ans auparavant. Puis nous plongeons directement dans l’histoire, dix ans après, avec aucune mention de l’accident. J’ai été assez étonnée au commencement de ma lecture car je ne comprenais pas pourquoi aucun des personnages ne mentionnait cet horrible accident.

L’intrigue est assez floue au début puisque l’auteur pose les bases de ses personnages. Il faut attendre le troisième chapitre (je précise que les chapitres sont relativement longs et le titre de chacun est très explicite ce qui permet de mieux voir la direction dans laquelle l’auteur nous emmène) pour entrer dans le vif du sujet ce que j’ai trouvé un petit peu long. Cependant, passé ce chapitre les éléments se forment entre eux et on a une intrigue solide et très riche en rebondissements ce qui est certainement le point fort de ce livre.

Là où j’ai été quelque peu perdue c’est au niveau des personnages. Ce roman ne comporte pas moins d’une quinzaine de personnages importants et je dois avouer qu’avant une bonne centaine de pages je n’arrivais pas à assimiler qui était qui. Il serait bien trop long de tous les évoquer mais je tiens à dire quelques mots sur Tom, grand héros de l’histoire qui n’a pourtant pas la carrure d’un héros tel qu’on peut l’imaginer. Il a deux ans d’avance, il est la risée de ses camarades de classe et malgré une certaine naïveté il fait preuve d’une grande maturité. Autre personnage que j’ai beaucoup apprécié : Andrew Nolin, conducteur du fameux bus. On pourrait avoir toutes les raisons du monde pour le détester mais c’est impossible car il a cette part d’humanité en lui qui fait qu’on le pardonne. Si l’auteur avait pour but de faire de Kevin un personnage absolument détestable alors c’est gagné ! Kevin est une sorte de monstre sur pattes qui, même s’il s’agit d’un adolescent, n’a aucune pitié et est étonnamment horrible dans ses actes quand on prend conscience de son âge. Parmi ces personnages s’en trouvent d’autres qui ont tous des caractéristiques intéressantes, mais je risquerais de passer la nuit à tous les citer.

L’auteur a une écriture simple qui permet de tromper le lecteur à merveille surtout concernant la fin du roman qui est une réelle surprise. Je ne m’attendais pas à un dénouement comme celui-ci. Il traite certains sujets qu’on ne s’attend pas à trouver dans ce genre de livre, je pense notamment à l’humiliation scolaire, à la sexualité ou à la drogue. Quant aux émotions éprouvées, elles ont été diverses. J’ai été surprise à de nombreuses reprises mais aussi perturbée par certaines actions de certains personnages. Une fois le livre en main, il est difficile de le poser car on est littéralement pris dans cette histoire aussi spéciale qu’étonnante.

Une belle découverte que ça soit pour l’histoire de ce livre que pour la plume de l’auteur. Un livre qui se lit vite une fois que l’on est lancé. Je ne peux que conseiller ce roman qui sort de l’ordinaire.

* Ma note :
8.5/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les Enfants de Peakwood »

  1. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #37 | justinsunrise

  2. Ping : Bilan Octobre 2015 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s