Sans prévenir

Sans prévenir

Titre : Sans prévenir
Auteur : Matthew Crow
Éditions : Gallimard – Collection : Scripto
Pages : 306

* Résumé de la quatrième de couverture :

A quinze ans, Francis Wootton est passionné de vieux films, de musique rock et de lectures romantiques. Mais avant tout, il ne se prend pas au sérieux. Sans prévenir, un jour, la vie bascule. On lui diagnostique une leucémie. A l’hôpital où il entre pour son traitement, il rencontre Ambre, son caractère de chien, son humour féroce, sa vulnérabilité désarmante…

* Mon avis :

En voyant la couverture de ce livre j’ai de suite été séduite. Après une brève lecture de la quatrième de couverture j’ai vu la comparaison avec Nos étoiles contraires, je ne pouvais donc pas faire autrement que de le lire. Comme beaucoup de personnes j’ai adoré le livre de John Green je m’attendais donc à une histoire assez similaire..

Francis est un adolescent comme les autres, jusqu’au jour où son nez se met à saigner, qu’il s’endort en pleine journée en cours. Francis n’est plus un adolescent comme les autres à partir du moment où les médecins lui diagnostiquent une leucémie. Il quitte donc le lycée pour l’hôpital où il partage une chambre avec trois autres adolescents.

S’il est question de trouver un point commun avec Nos étoiles contraires, c’est bien le thème de la maladie, du cancer chez un adolescent. L’auteur présente un sujet assez sensible et émouvant. Mais je n’ai pas été aussi sensible, je pense qu’il manquait le petit quelque chose qui fait qu’on en vient à adorer un livre. Ce livre se classe dans la catégorie des « bons livres » grâce à l’humour qui est présent. Sincèrement, j’ai ri à plusieurs reprises en lisant certaines répliques. Le fait que ce livre soit en partie drôle, sauve la totalité du roman.

Je n’ai pas trouvé les personnages de Francis et d’Ambre extraordinaires. Francis est un personnage totalement commun, mais j’ai été touchée par sa profonde sensibilité. Néanmoins, je l’ai trouvé à de nombreuses reprises quelque peu enfantin et naïf. Quant à Ambre, elle a un fort caractère derrière lequel elle se cache. J’ai beaucoup apprécié les membres de la famille de Francis, c’est-à-dire sa mère Julie, son grand frère Chris et sa grand-mère. Il est impossible de prédire à l’avance la réaction que peut avoir Julie, elle peut aussi bien être extrêmement colérique comme adorable. Chris est un personnage un peu excentrique mais pas moins attachant et la grand-mère est simplement extraordinaire. Cependant, je trouve dommage que les autres adolescents partageant la chambre d’hôpital, je pense notamment à Kelly et à Paul qui ne sont pas assez mis en avant.

Pour un thème délicat comme celui-ci l’auteur s’en sort très bien, la maladie est présente mais pas constamment. L’humour présent dans ce livre permet à rendre l’histoire intéressante. Je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce livre, mais ce fut un plaisir de lire cette belle histoire. Je pense que pour apprécier ce roman comme il se doit il ne faut pas avoir lu Nos étoiles contraires avant et dans cet unique cas je vous conseille la lecture de Sans prévenir.

* Ma note :
7/10

Publicités

6 réflexions au sujet de « Sans prévenir »

  1. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #26 | justinsunrise

  2. Ping : Bilan Juin 2015 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s