Sans raison …

sans raison

Titre : Sans raison…

Auteur : Mehdy Brunet

Editions : Taurnada

Pages : 270

* Résumé de la quatrième de couverture :

Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.

Je m’appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.

Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d’assister, impuissant, à la naissance d’un prédateur.

* Mon avis :

Je remercie les éditions Taurnada pour ce second partenariat et Livraddict. Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre je ne savais pas dans quelle histoire je pénétrais. J’en ressors bouleversée. Il est toujours complexe de chroniquer un thriller sans révéler des indices ou spoiler l’histoire je vais donc faire simple.

Dès le prologue nous comprenons que nous plongeons dans une sorte de spirale infernale dans laquelle se trouve le personnage principal Josey Kowalsky. En effet, il se trouve à l’enterrement de sa femme et de sa fille qui ont été enlevées et séquestrées. C’est à partir de ce moment qu’une profonde envie de vengeance va naitre chez le protagoniste et qu’il va devenir une sorte de « prédateur ». L’intrigue est originale est bien ficelée malgré le côté logique voire évident de certains éléments. On peut se douter de la fin même si elle reste un étonnement lorsqu’elle arrive. L’intrigue porte avant tout sur la famille. Tout n’est qu’une histoire de famille qui relie les différentes générations (père, grand-père, enfant) dans une soif de vengeance déroutante. Mais après tout, la réaction de Josey n’est-elle pas évidente ? Je pense que c’est l’une des interrogations principales du roman. Si cela nous arrivait, aurions-nous également ce besoin de venger la mort du proche en question, quitte à commettre des horreurs ?

C’est ici que l’on perçoit la profondeur du personnage de Josey qui est relativement bien construit. Il est absolument détruit, seul son fils, William, semble être ce qui le rattache à l’humanité et non l’animalité dont il fait preuve. Malgré les actes qu’il commet, j’ai bien aimé ce personnage ainsi que celui d’, le père de Josey, qui donne l’impression d’être l’épaule à laquelle se raccroche Josey pour ne pas sombrer totalement.

Ce livre se découpe en trois parties appelées des « actes » qui retracent l’évolution de Josey depuis la mort de sa femme et de sa fille. Le premier acte est horrible car on assiste, comme Josey, à la scène où sa femme se fait maltraiter. Le second intitulé « Mutation » marque le réel début du changement de comportement de Josey, quant au troisième acte, il est l’apothéose de cette évolution que subit le protagoniste. Pour un premier roman, Mehdy Brunet s’en sort à merveille. Son écriture est accrocheuse et entraine le lecteur dans la chute de Josey. Tout s’écoule tellement bien que je ne pouvais arrêter ma lecture, si bien que j’ai lu ce roman sans interruption.

 Je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce livre mais l’addiction qu’il dégage est tellement importante que j’en suis venue à adorer cette terrible histoire. Je vous conseille cette lecture deux fois plutôt qu’une !

* Ma note :               

9/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sans raison … »

  1. Ping : Bilan Mai 2015 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s