L’Herbe bleue

l'herbe bleue

Titre : L’Herbe bleue
Auteur : Anonyme
Éditions : France Loisir
Pages : 220

* Résumé :

Tout commença avec un verre de coca-cola qu’une adolescente, Alice, but innocemment au cours d’une « party ». Il contenait du L.S.D. Elle recommence par curiosité, désir d’être « dans le coup », et bientôt c’est l’infernal engrenage qui commence. Elle tâte de toutes les drogues et descend de plus en plus bas dans l’enfer de la déchéance. Alice essaie de se ressaisir, soutenue par ses parents et une volonté farouche de s’en sortir.
Elle réussit à remonter la pente, mais la vieille bande de drogués la guette. C’est la rechute, elle repart alors pour une vie pire encore. Après un séjour dans un hôpital psychiatrique, Alice tente un nouveau départ.

* Mon avis :

J’ai lu ce livre sur les conseils d’une amie et je dois avouer qu’en le refermant mon avis est plutôt mitigé, je ne sais quoi en penser.

Les adjectifs qui reviennent le plus souvent pour définir ce livre sont : triste, poignant, émouvant, touchant et j’en passe. Alors oui, il est évident que la vie d’Alice, son enfer quotidien au lycée, est certes touchant et regroupe tous ces adjectifs. Mais c’est plutôt à la fin du livre que j’ai été touchée, quand les drogués font de la vie d’Alice un véritable cauchemar. Le côté du journal intime n’est pas dérangeant, à vrai dire c’est plutôt plaisant une histoire écrite ainsi, mais je n’ai pas été pleinement absorbée par l’histoire d’Alice. J’ai souvent trouvé Alice un peu naïve et puérile alors qu’elle souhaite être grande et qu’elle semble plutôt mature, mais cette maturité est quelque peu laissée de côté. L’engagement de sa famille envers elle est bien car elle n’est pas laissée de côté, ses parents s’occupent d’elle en voulant qu’elle s’en sorte.
Le thème énoncé est fort, très fort voire trop fort. Et j’ai trouvé que cette jeune fille droguée a parfois un vocabulaire un peu trop technique pour son âge ou un peu trop naïf et enfantin. Je me suis donc trouvée entre les deux : entre la maturité et l’enfance. J’ai également eu l’impression que tout était incroyablement exagéré, la dimension que prend la drogue dans ce livre est affreusement grande, tout le monde semble se droguer et surtout très jeune.

Ce témoignage est intéressant, la chute d’Alice est horriblement poignante, mais il me manquait un petit quelque chose, peut-être une dimension un peu plus réelle ou humaine pour avoir un coup de cœur et pour apprécier pleinement ce livre. Néanmoins je ne baisse pas les bras et je compte lire Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée… pour avoir un autre avis sur ce thème.

* Ma note :
6.5/10

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’Herbe bleue »

  1. Ping : C’est lundi que lisez-vous ? #9 | justinsunrise

  2. louisianedor

    Il faut savoir avant de parler de son coté « journal intime » que ce livre n’était pas écrit pour devenir un livre, elle la vraiment écrit, cette jeune fille, et aujourd’hui, elle est vraiment morte.
    Je ne sais pas d’ailleurs s’il est possible de donner son avis sur ce livre, qui, à la base, n’en est pas vraiment un : plutôt un documentaire accrochant, un reportage sous forme de roman. Sauf qu’il n’est pas un roman : il est un témoignage.
    Personnellement, je l’ai lu d’une traite sans pouvoir le lâcher et celui-ci m’a beaucoup attristée.
    Je l’ai lu car j’ai également écrit un roman qui parle de drogues dures, sauf que celui-ci n’est pas aussi autobiographique que le sien… (et heureusement)
    Paix à son âme !

    Pour « Moi, Christiane F » , je te le conseil vivement. Il est aussi réaliste, sauf qu’il n’a pas été écrit par la plume de Christiane mais par les journalistes qui l’ont interviewée (me semble t-il)

    Répondre
    1. justinsunrise Auteur de l’article

      Parait-il que L’Herbe bleue n’a absolument pas été écrit par la jeune fille en question mais par une psychologue qui s’est inspirée des histoires de ses patients pour produire cette fiction…
      Et oui tu as raison pour « Moi, Christiane F. » ce sont des journalistes qui l’ont écrit. J’espère le lire très bientôt depuis le temps qu’il me fait de l’œil.

      Répondre
  3. Ping : Bilan Janvier 2015 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s