Dis-moi qu’il y a un ouragan

Dis-moi qu'il y a

Titre : Dis-moi qu’il y a un ouragan
Auteur : Fabrice Émont
Éditions : Gallimard
Collection : Scripto
Pages : 262

* Résumé de la quatrième de couverture :

Nouvelle au lycée Camille-Claudel, Léa, quinze ans, se sent un peu perdue. Mais pour le cours d’art visuel, des groupes se constituent. Chacun doit réaliser un court métrage avec son portable. Léa, la sauvage au grand cœur, se retrouve ainsi avec les parias de la classe : Moussa, le Black zen protecteur qui lui a parlé en premier, Quentin, un grand maigre aux allures de vampire, Pauline, qui devient si belle quand elle chante, et Jennifer, la bombe qui se croit mieux que tout le monde et hypnotise tous les mecs, à commencer par Quentin…
A sa façon, Léa, avec sa franchise, sa soif de justice et son envie d’aider les autres, va bouleverses la vie de chacun et trouver enfin celui à qui elle pourra confier son secret.

* Mon avis :

Petit brin de fraicheur qu’est ce livre ! J’ai entendu du bien de ce livre je l’ai donc acheté il y a quelques mois et il attendait dans ma PAL. A vrai dire je ne savais pas vraiment de quoi il parlait et je n’attendais pas quelque chose d’extraordinaire de sa part, mais ce fut une belle petite surprise.

« Et bien, moi, cette année a été très spéciale. J’ai pas rencontré Obama, mais… j’ai été quelque temps une tueuse psychopathe bisexuelle, je suis devenue la petite amie d’un vampire, j’ai sauvé la vie d’une fille immortelle, j’ai aussi rencontré une extraterrestre, et je l’ai mariée au futur dalaï-lama black. Ah ! et j’oubliais : je suis la petite-fille du Père Noël, version rock. »

On suit l’histoire de Léa dans sa « nouvelle vie » : nouvelle ville, nouveau lycée, nouveaux amis. Elle nous donne ses impressions d’adolescente égarée (car oui il faut le dire elle est un peu paumée quand même la Léa), quelque peu rebelle sur les bords ainsi que naïve avec sa petite touche d’humour bien à elle. J’ai trouvé Pauline mignonne, elle est toute simple, adorable, j’aurais voulu que ce personnage soit un peu plus développé. Puis arrive Jennifer, la reine, le stéréotype de la fille populaire qui a, comme les autres personnages, son propre talon d’Achille. Parlons des garçons maintenant, Moussa et Quentin. Moussa est assez intriguant et comique (oui je l’ai trouvé drôle alors qu’en réfléchissant il n’a rien de drôle…) qui met l’accent sur l’amitié (et sur Sarah 😉 ) et puis Quentin, le ténébreux, car il en faut bien un. Son histoire est belle aussi, il est dans la simplicité et la naïveté également, il est certainement le personnage le plus touchant.

L’intrigue principale se base donc sur l’arrivée de Léa et sur le travail que ces cinq personnages doivent faire pour leur cours d’art visuel alors qu’ils n’ont, au départ, rien en commun. A partir de ce moment-là, on va apprendre à tous les connaître, à découvrir leurs petits secrets au fur et à mesure. Si je dois reprocher quelque chose à ce livre ça serait le fait qu’il est trop court. Certaines intrigues (ou certains secrets) devraient, selon moi, être un petit peu plus détaillés. J’ai été assez étonnée de la tournure des évènements, je ne m’attendais pas à tout cela et la fin est vraiment belle.

Ce livre se lit relativement vite et c’est grâce à l’écriture fluide et simple de l’auteur, qui utilise aussi bien le langage courant que familier pour accrocher son lecteur et se mettre à la place de l’adolescente. Cependant j’ai trouvé regrettable que l’auteur place des smileys dans son texte… Les thèmes évoqués sont assez forts : la famille, les relations entres adolescents, l’amour (le premier amour), mais surtout l’amitié. Cette dernière notion est d’ailleurs bien développée et prime sur les autres par sa profondeur.

Une certaine fraicheur se dégage de ce livre c’est incontestable et on ne peut qu’avoir le sourire aux lèvres en le refermant. C’est joliment écrit, c’est tout simplement beau. Je vous recommande donc ce livre pour les souvenirs de votre adolescence. Et merci Fabrice Émont !

* Ma note :
7.5/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « Dis-moi qu’il y a un ouragan »

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? #4 | justinsunrise

  2. Ping : Bilan Novembre 2014 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s