Gone, tome 1

Gone

Titre : Gone
Auteur : Michael Grant
Éditions : Pocket Jeunesse
Pages : 665

* Résumé de la quatrième de couverture :

Imaginez… Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maitriser… Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !

* Mon avis :

J’étais très emballée à l’idée de lire ce livre car le résumé m’avait de suite intéressée, c’est pourquoi j’ai acheté les deux premiers tomes de cette saga. De plus, j’ai lu beaucoup (beaucoup) d’avis positifs dessus. Mais autant le dire de suite, j’ai été déçue.

Dès les premières pages l’action commence, de suite, on a pas le temps de comprendre le comment du pourquoi, les cartes sont posées BAM. J’ai été un peu surprise (agréablement) car il est rare, dans un livre, qu’on ne trouve pas une situation initiale présentant les personnages, les lieux, ect… Autant je me suis dit que cela allait me plaire car on rentre dans le vif du sujet mais.. non.. Je n’ai absolument pas aimé les personnages. Peut être que cela vient du fait qu’ils ont tous environ 13-14 ans, ils sont assez immatures, leurs conversations ne sont pas construites, ce que je conçois car à cet âge nous ne sommes pas forcément mature ou du moins nous sommes en pleine maturité (mais je tiens à préciser que certains adolescents le sont à cet âge et tiennent des conversations correctes entre eux ou avec les adultes !). Si les personnages avaient eu 15-16 ou même 17 ans je pense que j’aurais vu les choses différemment.

J’ai trouvé l’écriture de l’auteur assez basique, il ne se démarque pas vraiment, c’est simple, compréhensible. Je n’ai pas été sensible, j’avais juste envie que le livre se termine ; et c’est ici que l’on sort les mouchoirs car j’annonce que j’ai, ô pique diable, sauté des lignes, des pages pour que ma lecture se termine plus vite… (pas tapeeeeeeeeeeeeer)
Peut être que je suis trop « vieille » donc je n’ai pas su apprécier ce livre correctement (ce que l’on peut considérer comme faux car par exemple, August dans Wonder de R.J Palacio est très jeune, ce qui ne m’a pas empêché d’aimer le livre). Je vais néanmoins lire le second tome car je l’ai dans ma PAL (ça m’apprendra à acheter le début d’une saga sans savoir si elle va me plaire ou non…..), mais je suis de suite beaucoup moins emballée à l’idée de le lire…
* Ma note :

5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Gone, tome 1 »

  1. Ping : Bilan Octobre 2014 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s