Warm Bodies

Warm Bodies

Titre : Warm Bodies
Auteur : Isaac Marion
Éditions : Le Livre de poche
Pages : 333

* Résumé de la quatrième de couverture :

R est un zombie. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve. Dans les ruines d’une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.
Ça n’était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts.
Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

* Mon avis :

J’ai vu le film du même nom, sans savoir qu’il existait le livre, ce qui créa une certaine surprise en moi lorsque je l’ai trouvé par hasard dans une bouquinerie.
Étant donné que j’avais beaucoup apprécié le film, je n’ai pas douté sur les 95% de chance que j’avais d’aimer ce livre. Le livre est découpé en trois parties (étapes dans le processus de la zombification) : Vouloir, Prendre et Vivre. Cependant, je considère que Vivre va avec Prendre non seulement parce que cette partie est toute petite mais surtout parce qu’elle est dans le feu de l’action de la précédente partie.

Durant 333 pages (très exactement), nous suivons l’évolution de R avec l’aide de Julie. R est un personnage attachant et profondément humain (malgré le fait que ça soit un zombie bien entendu). Sa vision des choses, de la vie, est perturbante, tout comme son lien avec Julie. Cette dernière est une véritable battante remplie de peur et de courage. Un autre lien est assez intéressant et atypique : celui entre R et Perry. Ils vivent l’un avec l’autre sans être totalement ensemble (cette phrase est aussi complexe et paradoxale que le lien en lui-même) : Perry vit en R, R vit à travers Perry.

L’histoire en elle-même n’est pas particulièrement recherchée : le gentil zombie qui a la volonté de changer le cours des choses. Vous rajoutez à cela de l’amour et de l’humour et le tour est joué ! Cependant, quand tout ceci est écrit par Isaac Marion, la tournure des évènements devient complexe. Je m’explique. Les dialogues ne sont pas difficiles, on peut les qualifier de dialogues « normaux » voire même « banals ». Néanmoins, les descriptions sont plus approfondies avec, parfois, des termes assez spécifique (cf. la première partie Vouloir).

Ce livre sur le thème des zombies est le premier que je lis et je suis conquise. Tous les ingrédients sont là. La plume de l’auteur est bien travaillée et belle, suffisamment pour transmettre des émotions au lecteur. Je vous conseille ce livre (ainsi que le film).
* Ma note :
7.5/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « Warm Bodies »

  1. ladybeauvoir

    Je voulais voir le film au cinéma (au final je n’y suis pas allée mais bon :p) le livre me donne plutôt envie ! Merci pour cette re-découverte 🙂

    Répondre
  2. Ping : Bilan lecture Septembre 2014 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s