Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi

Maintenant qu'il fait...

 

Titre : Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi
Auteur : Mathias Malzieu
Éditions : J’ai Lu
Pages : 151

* Résumé de la quatrième de couverture :

« Comment on va faire maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu’est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu’est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ? »
Mathias, une trentaine d’années mais une âme d’enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu’il rencontre sur le parking de l’hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 m, « docteur en ombrologie », soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur… Il le fera grandir.

 

* Mon avis :

       Je viens de fermer ce livre et je me dis « Comment vais-je arriver à le chroniquer ? ». Ce livre est le troisième livre de Mathias Malzieu que je lis et je n’ai jamais été déçue de cet auteur. Je suis même de plus en plus ravie de le lire et de tomber dans son univers hors du commun.

        Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi n’est pas un simple livre qu’on ouvre, qu’on lit et qu’on referme. Ce livre est bouleversant, il vous retourne les tripes et vous fait sourire en le fermant. Il faut savoir que ce livre est autobiographique, du moins, une partie est autobiographique. Mathias Malzieu nous livre son ressenti après le décès de sa mère, le réconfort que Giant Jack lui a apporté et la façon dont il a réussi à surmonter cela.

        Nous avons tous, ou une bonne partie d’entre nous, traversé cette terrible épreuve qu’est le deuil. J’aurais souhaité avoir un Giant Jack qui m’aide à tout surmonter. J’ai été frappée en pleine figure dès les premières lignes, les premières pages. Tout semblait similaire à ce que j’ai vécu (avec des exceptions évidemment). Seulement, Mathias Malzieu ne rend pas la chose triste, loin de là, il la rend belle, terriblement belle et poétique.

 

Mais c’était rien à côté du vide qui nous a explosé silencieusement à la gueule avec le petit « C’est fini » de l’infirmière.

 

       Il est souvent difficile pour un auteur de parler du deuil puisque c’est une expérience que nous connaissons tous. Cependant, grâce à sa plume, Mathias Malzieu ne passe pas dans l’excès. Je n’ai pas eu l’impression de lire un livre, mais plutôt l’impression de découvrir les notes d’une musique, tout est fluide et joliment dit. Je tiens à préciser que j’ai pris un certain plaisir à écouter durant ma lecture la musique Giant Jack de Dionysos.

 

C’est effroyable le bruit d’un cœur qui se casse.

 

       Outre la sublime plume de l’auteur, il est nécessaire d’évoquer les deux personnages principaux. Le personnage de Mathias est détruit et complètement vide. Sa tristesse est touchante et perturbante, tellement perturbante que je me suis retrouvée à travers ce personnage. Quant à Giant Jack c’est un personnage au grand cœur. Il apporte une touche de fantaisie et il rend le sourire. C’est là que l’on se dit que l’on aimerait tous avoir son Giant Jack qui nous prête un petit morceau d’ombre et qui nous permet de rêver malgré les jours tristes.

 

Le vide, c’est grand.

 

       Pour résumer tout cela de façon brève (enfin je vais essayer…), je vais dire que Mathias Malzieu est un magicien qui a réussi à mélanger les mots entre eux, à créer un conte et à faire de tout cela un petit bijou de 151 pages. Ce livre est incontestablement un coup de cœur et je vous le conseille. Je m’excuse pour cette piètre chronique, mais je suis dans l’incapacité d’exprimer ce que j’ai pu ressentir en lisant ce livre. Un immense merci Monsieur Malzieu pour m’avoir ouvert les yeux sur ce que j’ai longtemps gardé en moi, ce vide qui est bien trop grand.

 

* Ma note :

       10/10

Publicités

6 réflexions au sujet de « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi »

  1. Charlotte

    Ca fait quelques temps que j’ai envie de lire du Mathias Malzieu, et ta chronique me donne encore plus envie maintenant 🙂
    Ta chronique est joliment écrite, ça se voit que tu as été émue de ta lecture et tu nous le transmets bien!

    Bises et à bientôt,
    Charlotte

    Répondre
  2. Ping : Bilan lecture Septembre 2014 | justinsunrise

  3. Ping : Bilan livresque 2014 | justinsunrise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s