La Sélection

La Sélection

Titre : La Sélection
Auteur : Kiera Cass
Éditions: Robert Laffon
Pages : 344

* Résumé de la quatrième de couverture :

Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.
Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monte de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

* Mon avis :

Ma curiosité m’a poussée a acheter ce livre qui fait le tour de la blogosphère. La Sélection change des dystopies qu’on a l’habitude de lire et je peux de suite annoncer qu’il s’agit d’un coup de cœur !
J’avais un peu peur d’être déçue au début puisque les paillettes ce n’est pas trop mon truc, c’est plus l’aspect « téléréalité » qui a attiré mon attention. America a seize ans et fait partie de la cinquième caste (les castes vont de 1 à 8), elle va donc participer à la « Sélection ». Pour ce qui est de cette Sélection en générale les évènements sont plutôt prévisibles et je pense même que je peux deviner comment va se terminer la trilogie… Néanmoins c’est un plaisir de découvrir la vie d’America avant la Sélection, puis pendant.
J’ai été agréablement surprise d’apprécier le personnage d’America (enfin pour le moment…). Ses réactions excessives sont pardonnées et compréhensibles. Son lien avec Maxon est prévisible depuis le début, mais il est vraiment adorable. C’est aussi le cas pour Maxon, ses manières princières m’ont fait sourire. Je trouve Marlee adorable aussi (coucou tout le monde il est adorable……) et évidemment il faut une méchante, Céleste, m’enfin j’espère que dans les autres tomes on apprend le pourquoi du comment elle est telle qu’elle est. Je me suis quelque peu perdue au niveau des candidates, notamment quand une candidate quitte l’aventure j’ai l’impression de la découvrir…

Je n’aime pas trop faire des rapprochements entre les livres, mais bon.. il faut l’avouer, La Sélection est très, très proche d’Hunger Games sur pas mal de points… J’ai aussi eu l’impression de suivre l’élection de Miss France… Ce livre se lit très vite et n’est absolument pas compliqué. Il s’agit tout d’abord d’une lecture plaisante, sans prises de tête, les chapitres s’enchainent à merveille nous mettant toujours l’eau à la bouche.

Cette trilogie commence très bien puisque ce premier tome est un coup de cœur, j’espère que cela va perdurer pour les deux autres tomes.

* Ma note :

9/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « La Sélection »

  1. Luna

    Il est vrai que c’est un peu un mix entre Hunger Games et Le dernier jardin 😉
    Par contre, je n’ai pas trouvé que l’auteur avait su jouer a fond la carte de la dystopie : ça manque d’action tout ça…!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s