Contes des Royaumes, tome 3 : Beauté

Beauté

Titre : Contes des Royaumes, tome 3 : Beauté

Auteur : Sarah Pinborough

Éditions : Milady

Pages : 217

* Résumé de la quatrième de couverture :

La Belle au Bois dormant, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous la forteresse cernées de ronces, le courageux prince, le fuseau ensorcelé et la douce princesse endormie qui n’attend que d’être réveillée…                                                                                                                                                … et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de la Belle au Bois dormant, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

* Mon avis :

       Beauté est le dernier tome des Contes des Royaumes (apparemment..). Je dois dire que je suis assez déçue, après un sans faute avec le second tome, selon moi. L’histoire de la Belle au Bois dormant se situe avant celle de Cendrillon (tome 2) et avant avant celle de Blanche-Neige (tome 1). Dans ce troisième tome, on découvre enfin comment le Chasseur et le Prince se sont rencontrés et une nouvelle fois, nous avons les réponses à nos questions sur les précédents tomes.

       Je n’ai pas été aussi intéressée par ce livre que par les deux premiers. L’histoire n’a pas retenu mon attention comme je l’espérais. Retrouver les personnages du Chasseur et du Prince était bien. Le Chasseur, un de mes personnages préférés dans cette saga, est toujours fidèle à lui-même avec son aspect sauvage et son côté protecteur. Quant au Prince, je le trouve quelque peu inutile, même si évidemment, un conte de fées sans un Prince n’est pas un conte de fées. Pour faire simple, le Prince est à mes yeux la version masculine de la Princesse fragile et naïve de base.

       Pour continuer sur ma lancée des personnages, je suis, une nouvelle fois, complètement satisfaite des références directes aux autres contes. Dans ce tome il s’agit du Petit Chaperon Rouge qui est pleinement présent tout au long du livre, de Raiponce et de la Belle et la Bête. Très intelligent de lier la Belle et la Bête à la Belle au Bois dormant, chapeau bas Miss Pinborough ! Et puis il y a Rumplestiltskin (je n’ose même pas le prononcer une nouvelle fois), il est si touchant.

       Ce livre n’est pas un coup de cœur, je crois même que c’est le tome que j’ai le moins aimé malgré des personnages attachants, de belles références et toujours cette plume charmeuse de l’auteure.

       Pour conclure sur ces trois livres, je dois mentionner les couvertures, ce que je n’ai pas fait auparavant. Les couvertures, ainsi que les livres en eux-mêmes sont magnifiques. Très girly, of course, mais vraiment, waouuuh, je pense que les couvertures font beaucoup par rapport aux histoires contées dans ces livres. Les illustrations présentes à chaque fin/début de chapitre sont également superbes. Cette saga des Contes des Royaumes est vraiment belle, tout dans l’élégance et la finesse. Sarah Pinborough a apporté sa propre version des contes de notre enfance grâce à sa plume magique.

 

* Ma note :

7.5/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « Contes des Royaumes, tome 3 : Beauté »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s