La Liste

Couverture La liste

Titre : La Liste
Auteur : Siobhan Vivian
Éditions : Nathan
Pages : 406

 

* Résumé :

La liste nomme 8 filles chaque année.
Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
Et si votre nom s’y trouvait ?

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

 

* Mon avis :

       Quand j’ai vu ce livre pour la première fois, j’ai craqué sur sa couverture, je ne sais pas pourquoi puisqu’elle est assez simple, mais j’avais envie de le lire. Il me faisait de l’œil depuis plusieurs mois quand je l’ai enfin (ô miracle !) acheté.
        L’action commence dès le début avec le prologue qui explique « l’histoire » de La Liste, ce qu’elle est concrètement. Puis les chapitres s’enchainent, un chapitre met en avant une des filles de la liste, le suivant une autre et ainsi de suite. Le livre est découpé selon les jours de la semaine du lundi : affichage de la liste; au samedi : jour du bal de rentrée.
        Ce système ne m’a pas dérangé, j’ai juste eu un peu de mal au début, je mélangeais les personnages, je devais donc me référer à la liste présente en quatrième de couverture. Nous nous retrouvons donc devant huit jeunes filles toutes différentes les unes par rapport aux autres qui vont être confrontées au regard d’autrui. Ce côté malsain qui nous effraie tous, être catalogué de « belle » ou de « moche » personne. Ce livre est terriblement malsain à ce niveau-là. On se rend compte qu’être considéré comme étant quelqu’un de beau n’est pas forcément un avantage, bien au contraire.

       Dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé les personnages féminins notamment Danielle, Lauren, Bridget et Sarah. Je pense d’ailleurs avoir eu un coup de cœur pour Sarah et pour son fort caractère ainsi que pour Bridget et son histoire qui est malheureusement d’actualité pour de nombreuses filles aujourd’hui.
        J’ai eu peur qu’on ne sache jamais qui est à l’origine de la liste, plus les pages filaient plus je me disais que le livre va se terminer en nous laissant sur notre faim, mais non. On sait ! J’ai d’ailleurs été surprise car je ne m’attendais pas à cela même si c’est, après réflexion, assez prévisible.

       J’ai beaucoup aimé ce livre, non seulement parce qu’il se lit vite et qu’il est difficile de se détacher de cette lecture plaisante, mais aussi pour la ‘morale’ qu’il apporte : toujours vouloir plaire aux autres, donner une belle image de soi, sembler parfait au risque de souffrir intérieurement. Après tout, c’est ce que nous subissons tous : le jugement d’autrui.

 

* Ma note :
        8.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s