Qui es-tu Alaska ?

Image

Titre : Qui es-tu Alaska ?
Auteur : John Green
Édition : Gallimard – Collection : Pôle fiction filles
Pages : 405

* Résumé de la quatrième de couverture :

Miles Halter a seize ans mais n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l’insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.
Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l’instant d’après…

* Mon avis :

Ah John Green, encore et toujours n’est-ce pas ? Il s’agit du troisième livre que je lis de lui, j’en attendais encore beaucoup après avoir tant attendu du Théorème des Katherine (alors qu’il ne m’a rien apporté) et de l’œuvre magnifique qu’est Nos étoiles contraires, je me devais de lire Qui es-tu Alaska ?
Ce roman est composé de deux parties : « Avant » et « Après ». Les titres des chapitres m’ont perturbée puisqu’il est question des jours avant ou après. Et telle était la question ? Qu’est-ce qui se passe le jour J ?

Cette première partie du roman m’a plus ou moins déçue, disons qu’il ne se passe rien de concret. Les personnages évoluent, apprennent à se connaitre, vivent leur vie. J’étais perplexe devant cette première partie, ne retrouvant pas le John Green de Nos étoiles contraires, celui que je voulais retrouver dans Le Théorème des Katherine.
Puis la seconde partie m’a surprise et là, là j’ai compris où voulait en venir l’auteur et là, je suis tombée amoureuse de Qui es-tu Alaska ? Pendant toute la première partie je me suis demandée quel pouvait-être l’évènement qui allait se passer le jour J et je m’attendais à tout sauf à cela.

Les personnages sont adorables, ils ont tous une personnalité incroyable, notamment Miles qui connait les dernières paroles que les personnes célèbres ont prononcé avant de mourir. Je n’ai pas été sensible au personnage d’Alaska, j’ai eu l’impression qu’elle se cherchait tout au long du roman, contrairement à Miles et au Colonel qui sont assez attachants. J’ai d’ailleurs été émue lorsqu’ils se prennent dans les bras l’un et l’autre.
Cependant, ça n’a pas été le folklore d’émotions comme pour Nos étoiles contraires. Ici, le résumé nous dit que le roman fait rire, mais sincèrement je n’ai pas trouvé de passages où il faut rire.. Peut être un ou deux sourires mais ça s’arrête là.

Comment allons-nous sortir de ce labyrinthe de souffrance ? A.Y

Malgré une déception au niveau de la première partie, j’ai été sous le charme de la seconde qui a confirmé mon envie de lire les autres livres de l’auteur. Je ne peux pas qualifier ce livre de coup de cœur, ou alors, uniquement la seconde partie de ce roman est un coup de cœur.

* Ma note :
8.5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « Qui es-tu Alaska ? »

  1. Ping : Bilan lecture Juin 2014 | justinsunrise

  2. naanaash

    Personnellement ça n’a pas été un coup de coeur pour moi car je n’ai pas pu m’empêcher de le comparer au monument qu’est Nos étoiles contraires! Ça reste tout de même une bonne lecture je trouve 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s