Hannibal Lecter : Les Origines du mal

Image

Titre : Hannibal Lecter : Les Origines du mal

Auteur : Thomas Harris

Collection : Albin Michel

Pages : 364

* Résumé de la quatrième de couverture :

Tout a commencé et tout finira par la vengeance. Pourquoi un petit garçon comme les autres devient-il un monstre ? Après le mythique « Silence des Agneaux », Thomas Harris révèle dans son nouveau roman le secret des origines d’Hannibal Lecter, le criminel le plus fascinant du thriller moderne, incarnation absolue du Mal.

* Mon avis :

Je n’avais jamais eu l’idée d’acheter ce livre, c’est par pur hasard que je suis tombée dessus, la couverture qui est très intrigante m’a donné envie de lire ce livre. (Je n’ai donc pas lu les deux autres tomes et sincèrement, je ne savais même pas qu’il y en avait plusieurs). Je dois l’avouer que je ne m’attendais pas à cela. Je n’ai jamais vu les films portant sur Hannibal, mais je regarde la série. J’avais en effet le préjugé du tueur en série, je m’attendais à du glauque, du sang, de la terreur, des frayeurs et … je n’ai rien eu. J’attendais tellement de ce livre que j’ai été déçue en le finissant. Il faut attendre la page 200 (environ) pour qu’il se passe ENFIN quelque chose, pour qu’il découpe ENFIN quelqu’un (légère exagération puisqu’il y a un peu d’action avant quand même).

Je n’ai pas trouvé l’écriture de Thomas Harris extraordinaire, elle reste basique, simple à comprendre.

Malgré tout, j’ai été agréablement surprise par la profonde humanité que l’on retrouve chez Hannibal. Ce lien ‘indestructible’ qu’il a avec sa sœur est touchant. Le fait qu’il ne parle pas (au début) est perturbant et cela m’a également touché. Hannibal est plein de sensibilité, et oui, malgré les meurtres. Son intelligence est plus qu’admirable pour son jeune âge et nous permet de comprendre le comment du pourquoi de ses meurtres, de nous rendre compte de toute la réflexion présente derrière ses actes. La profondeur de ce roman est peut être l’histoire d’Hannibal qui est liée à la Seconde Guerre Mondiale, ce qui renforce la complexité de l’œuvre.

Même si ce livre à des points positifs, ce n’est pas un coup de cœur et il ne me donne pas vraiment envie de lire les autres tomes.

* Ma note :

5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s